Rinçage

Le rinçage est la troisième partie du traitement de nettoyage des tuiles. Tout comme le brossage des tuiles, il s’agit d’une opération de nettoyage mécanique. En effet, il ne nécessite aucunement l’emploi d’un produit chimique quelconque. Le rinçage est une étape obligatoire du traitement de nettoyage des toitures car elle permet d’éliminer toutes traces de lichens, mousses et algues de manière définitive.

 

Un autre passage obligé

Le rinçage des tuiles, comme son nom l’indique, est l’opération qui consiste à rincer les résidus de mousse après le traitement au démousseur et le brossage. En fonction des étapes choisies pour le traitement de nettoyage, il est possible d’effectuer 2 opérations de rinçage. La première se fera après le nettoyage chimique, c’est-à-dire après la pulvérisation d’un démousseur. La seconde opération de nettoyage s’effectuera après celui du brossage des tuiles. Cependant, si la toiture est encore récente, un seul rinçage suffira amplement, celui qui passera après le brossage des tuiles.

 

Il faut savoir que le rinçage peut s’effectuer de 2 manières, soit par l’homme soit par la nature. En effet, dans la mesure où le traitement chimique dure quelques jours, si la pluie intervient après l’action de ce dernier, le rinçage se fera de manière naturelle. La pluie se chargera d’enlever les mousses, lichens et algues que le démousseur aura préalablement meurtris. Par contre, si la météo reste trop clémente, l’intervention humaine sera nécessaire. Dans ce cas, les matériaux nécessaires au rinçage sont les suivants : une échelle, si la disposition de la toiture le demande, un nettoyeur et une combinaison pour éviter de se faire éclabousser par l’eau.

 

Le nettoyeur sera, de préférence réglé à basse pression pour ne pas écailler ni provoquer de fêlures dans les ardoises et les tuiles. Une trop forte pression de l’eau pourrait également les faire s’envoler. En ce cas, il faudra refaire toute la toiture. Le nettoyeur enlèvera tous les résidus de mousses, lichens et algues qui auront été retirés à la main, mais aussi ceux que la brosse n’aurait pu éliminer. La durée du rinçage ne dépassera pas la demi-heure. Il est à noter qu’au lieu d’un nettoyeur, un simple tuyau d’arrosage fera parfaitement l’affaire. Ce dernier étant lui aussi réglé à une pression moyenne de l’eau.

 

Quelques précautions de base

Une règle particulière sera cependant à respecter. Le jet devra être dirigé dans le sens de la pente pour ne pas décoller les tuiles et ardoises. Il est donc préférable d’effectuer le rinçage en se positionnant sur la partie la plus haute de la toiture. De cette manière, les résidus de végétaux tomberont tout simplement vers le bas. Il est également à noter que l’utilisation d’un produit détergent ne sera pas nécessaire. La simple pression de l’eau suffira à l’opération de rinçage.

Enfin, comme le brossage des tuiles, le rinçage est une opération risquée. L’appel aux compétences d’un professionnel reste toujours de bon augure. Cependant, les personnes non sujettes aux vertiges peuvent parfaitement s’en occuper. Elle permettra de faire des économies car la simplicité du matériel employé fera que le coût de l’opération ne reviendra quasiment à rien. 

Si vous souhaitez en savoir plus, n'hésitez pas à nous faire une demande par devis !